Festival de cinéma méditerranéen 2016

Festival de cinéma méditerranéen 2016

Cette année, trois films espagnols font partie de la programmation du Festival Cinéma Méditerranéen de Bruxelles. Une occasion pour découvrir les jeunes cinéastes Cesc Gay, Paco León et Pol Rodríguez.

Le Festival Cinéma Méditerranéen est né en 1989 de la volonté de refléter la richesse multiculturelle belge et bruxelloise. Notre festival se veut un espace de dialogue et d’échange entre le Nord et le Sud, entre les populations d’origines diverses à Bruxelles, entre les professionnels belges et méditerranéens, entre le public de plus en plus nombreux et les personnalités invitées qui se prêtent volontiers aux débats et rencontres…

A travers plus de 60 films (fictions, documentaires, courts métrages), le festival dresse un panorama de la production récente des pays de la Méditerranée. Il propose aux spectateurs de rencontrer des invités de choix : acteurs, réalisateurs et producteurs. Il propose également des soirées et concerts épicés et un marché des saveurs.

Kiki, love to love / Kiki, el amor se hace

  • Le 5/12 à 19h00 au Cinéma Aventure
  • De Paco Léon, Espagne, 2016, 102 minutes, V.0. st bil – Cinéart
  • Avec Paco León, Candela Peña, Álex García, Natalia de Molina, David Mora, Belén Cuesta, Luis Callejo, Luis Bermejo et Alexandra Jiménez

Cinq histoires d’amour et d’étranges attirances sexuelles convergent lors d’un été brûlant à Madrid. Dacryphilie, somnophilie et harpaxophilie sont quelques-unes des façons très spéciales de se procurer du plaisir que découvrent les personnages du film, mais ils vont devoir réussir à les intégrer dans leur vie avant de pouvoir en profiter. Leurs sentiments, leurs peurs et leurs pratiques sexuelles sont en pleine mutation, les tabous sont brisés et chacun d’eux s’engage sur une voie inédite, palpitante et libre où ni le plaisir ni l’amour ne sont reniés.

Paco León, né à Séville en 1974 est un acteur, producteur et réalisateur espagnol. Il est connu en Espagne pour son personnage dans la série Aida, une comédie espagnole qui a eu beaucoup du succès et qui lui a fait gagner plusieurs prix. Au cinéma il apparait comme acteur principal dans Dieta mediterránea (2009), No lo llames amor… llámalo X (2011) et 3 bodas de más (2013). Il réalise son premier film Carmina o revienta en 2012 et son deuxième film Carmina y amén en 2014. Kiki, Love to Love est son dernier film.

Truman

  • Le 7/12 à 19h15 au Botanique
  • De Cesc Gay, Espagne, 2015, 108 minutes, V.O. sous-titrées en français
  • Con Ricardo Darín, Javier Cámara, Dolores Fonzi, Eduard Fernández, y Àlex Brendemühl

Julián et Tomás sont amis depuis l’enfance. Mais aujourd'hui, l’Atlantique les sépare: le premier s’est construit une carrière d’acteur à Madrid, tandis que le second enseigne les mathématiques dans une université canadienne. Quand Tomás frappe à la porte de Julián au bout de nombreuses années, cela ne relève donc pas du hasard. En effet, il a appris que son ami n’était pas au meilleur de sa forme. Sautant dans un avion, ils vont alors passer ensemble quelques jours inoubliables, à se remémorer leurs souvenirs communs, à rire, mais aussi à pleurer – car leurs retrouvailles sont également synonymes d’adieux… Truman, une ode à l’amitié et à l’amour. Avec sincérité, mais sans laisser de côté l’humour ni la légèreté, le réalisateur catalan Cesc Gay parle du courage nécessaire pour pouvoir accepter la mort comme faisant partie de la vie, tout simplement.

Cesc Gay a travaillé à l’EMAV (Ecole municipale d’audiovisuel de Barcelone) de 1987 à 1990. Après un court métrage en 1987 Baile de mascaras, il réalise en 1998 son premier long métrage Hotel room, tourné entièrement dans sa chambre et remporte le prix du jury au Festival du cinéma Atlantique à Cadiz en 1999. Krampack réalisé en 2000 est son deuxième long métrage et Truman (2015) son dernier film.

Quatretondeta

  • Le 9/12 à 20h30 au Botanique. Clôture du Festival.
  • de Pol Rodrigue, Espagne / France, 2015, 105 minutes, V.O. sous-titrée en français
  • Avec José Sacristán, Laia Marull, Julián Villagrán et Sergi López

La femme du vieux Tomás est morte, mais ce dernier n’a pas le droit de l’enterrer car la famille de la défunte exige que son corps soit rapatrié à Paris. Tomás décide alors de dérober le corps pour aller l’enterrer à Quatretondeta, un petit village de la province d’Alicante, comme il l’avait promis à son épouse. Néanmoins, le vieil homme ne se souvient plus du chemin pour s’y rendre et se perd en route.

C’est alors que débute une course-poursuite complètement loufoque, en plein pendant les festivités régionales, au cours de laquelle Tomás et ses compagnons de route un brin excentriques vont se démener dans un seul but : récupérer le cadavre.

Pol Rodríguez a débuté au cinéma en 1997, d’abord comme assistant du réalisateur Marc Recha pour ses films Las manos vacias (2003), Dias de agosto (2006) et Petit Indi (2009). En 2009, il assiste Claudia Llosa pour La teta asustada, nominé pour l’Oscar du Meilleur film étranger. Pol Rodriguez a aussi participé avec de TV films comme L’ombre d’un crime, Delta et Jo, el desconegut. Entre 2011 et 2012, il travaille sur les films ¿Para qué sirve un oso? de Tom Fernández et The Pelayos de Eduard Cortés. Aujourd’hui il collabore à des projets internationaux comme Oliver’s Deal et Don’ Grow up. Son film, Quatretondeta, marque ses débuts comme scénariste et réalisateur après plus de 35 films en tant qu’assistant réalisateur.

Lieu

Map

Brussels (Cinéma Aventure & Botanique)

Agrandir la carte

Plus d'infos

Site officiel

Sauvegarder

Ajouter à votre calendrier

Partager